Valitse sivu

Thrustmaster T3PM : Testi ja arvostelu

Sim Racer

Pilote e-sport & Passionné de Sim Racing, j’ai décidé de partager ma passion sur ce site web.

Thrustmaster T3PM

Avantages

  • Toutes les pédales sont ajustables
  • Compatible avec les consoles et les PC
  • Résistance de la pédale de frein réglable grâce aux ressorts
  • Construction solide

Inconvénients

  • Prix pas très avantageux par rapport à la concurrence en Load Cell

Notre note : 8.5/10

La diversification est primordiale si vous souhaitez que votre entreprise soit pérenne et vous fasse gagner de l’argent. En sim-racing, c’est d’autant plus nécessaire d’avoir une grande diversité de produits car la discipline possède de nombreux fans qui souhaitent tous avoir des produits pour des compétitions automobiles spécifiques. Il en va sans dire que le sport auto compte de nombreuses disciplines comme la F1, la GT3, le rallye et j’en passe. Toutes ces compétitions possèdent leur propre spécificité, que ce soit en termes de châssis, de motorisations, de réglementations, de poids, de configuration de conduite, etc. Et vu que le sim-racing se base sur les sports automobiles, les mêmes spécificités s’appliquent.

Les acteurs majeurs du sim-racing sont des marques qui sont présentes dans le game depuis plus de 15 ans, comme Fanatec, Logitech ou Thrustmaster. Parmi ces trois marques, seules deux ont un catalogue de produits très diversifié, avec de nombreuses entrées que ce soit au niveau des volants, des bases ou des pédaliers. Le but ici est de proposer le parfait produit pour tous les coureurs, cochant ainsi la majorité des cases, comme les sensations, le niveau de réalisme, la qualité de fabrication, mais aussi le prix. Et dans cette catégorie, je dois dire que Thrustmaster et Fanatec ont une bonne longueur d’avance sur les autres, avec des catalogues de produits très riches.

En parlant de Thrustmaster et de pédaliers, je vais vous présenter le T3PM, qui représente le « budget friendly » de gamme du fabricant de périphériques sim-racing. Je vais vous parler de ses points forts, de ses points faibles et vous donner mon avis dessus.

 

Caractéristiques principales et techniques du pédalier

  • Périphérique avec 3 pédales
  • Construction solide faisant appel à du métal à certains endroits
  • Pédales réglables et ajustables afin d’accommoder le maximum de coureurs
  • Poids de 3 kg sur la balance
  • Résistance de la pédale de frein réglable grâce à 2 ressorts et 1 élastomère
  • Compatible avec toutes les plateformes (Xbox, Playstation et PC)
  • Résistance du frein allant jusqu’à 200 kg
  • Capteurs magnétiques sur les pédales

 

Design

En sim-racing, les pédaliers se ressemblent tous plus ou moins, et vous n’avez pas vraiment de design unique qui sort de l’ordinaire, sauf peut-être pour ceux inversés. Concernant le T3PM, ce dernier remplace le T3PA qui se faisait vieux et n’offrait que peu de résistance face à la concurrence.

Niveau design, le T3PM arbore des plaques de pédales en métal afin de leur donner un look plutôt prémium. Est-ce réussi ? Bah, ça dépend de vos goûts. Personnellement, je pense que ça fait plutôt bling-bling sur des pédales en plastique. La base du pédalier est unie, avec des renforts en métal à l’intérieur pour encaisser la force de freinage. Ce périphérique n’est pas moche à proprement parler, il a son charme et est surtout sobre. La robe est noire, avec seulement le logo Thrustmaster en blanc à l’avant et les plaques de pédale en chromé.

Thrustmaster T3PM

Personnalisation du montage

De base, ce pédalier est conçu pour être utilisé à même le sol, sur un parquet ou une dalle de sol. En bas, vous avez des pads qui lui permettent une adhérence plus ou moins bonne en fonction du type de sol.

Ce qui est bien aussi, c’est le fil du T3PM qui peut sortir sur les côtés, vous permettant ainsi de mettre ce pédalier contre un mur ou un objet lourd, évitant ainsi qu’il ne glisse lors de phases de gros freinages. C’est vraiment une solution très intuitive, et j’aimerais que d’autres marques en fassent autant. Pour les setups avec cockpits, ce pédalier n’est pas vraiment conçu pour y être installé, mais c’est tout à fait faisable si vous le souhaitez. 

 

Fabrication et finition

Pédalier « budget friendly » oblige, vous avez du plastique pour pratiquement toute la structure du T3PM, sauf pour les plaques de pédales qui sont en métal chromé et des renforts à l’intérieur. C’est flashy je dois l’avouer, mais Thrustmaster a dû faire cela afin de justifier le prix de vente du T3PM.

Niveau finition, c’est du plastique sur tout le pédalier, avec des pédales renforcées (surtout celle du frein) afin d’encaisser les forces. Le repose-pied est plutôt grand, et est aussi texturé pour offrir du grip lorsque vous êtes dans une course tendue. Concernant les défauts de fabrication, je n’en ai remarqué aucun. Les pièces sont bien usinées, et le pédalier est plutôt solide lorsque vous le prenez en main.

Là encore, l’expérience de Thrustmaster se fait voir sur le T3PM avec un produit bien construit, bien fini, même s’il est budget friendly.

 

Prise en main du pédalier

Pesant 20% de plus que le pédalier qu’il remplace, le T3PM affiche 3 kg sur la balance. Pour un tel périphérique, avoir du poids est primordial pour ne pas glisser sur les sols. La prise en main est bonne, avec des pédales d’accélérateur et d’embrayage qui sont souples et couplées à des capteurs magnétiques afin d’avoir une lecture des données à la fois précise et durable.

Le repose-pied est de bonne taille et vous pouvez l’utiliser avec ou sans chaussures. Cependant, cette partie du pédalier est texturée, et vous pourrez ressentir une gêne ou bout d’un moment. Personnellement, j’ai toujours mis des chaussettes avec le T3PM et ça passait tranquille.

Concernant la pédale de frein, celle-ci est ferme grâce au ressort installé par défaut, et peut le devenir encore plus avec le kit fourni dans la boîte. Vous avez en tout 2 ressorts et 1 élastomère pour régler comme bon vous semble la résistance de la pédale de frein. De plus, vous avez une clé Allen dans la boîte pour faire vos modifications sans problème.

Thrustmaster T3PM

Sensations pendant le jeu

Alors, le T3PM en jeu, ça donne quoi ? Pour un pédalier budget friendly, il est pas mal. Avec les ressorts et l’élastomère disponibles, vous pourrez changer la force de freinage jusqu’à atteindre le max pouvant être encaissé par la pédale de frein, qui est de 200 kg.

Niveau sensation, l’accélérateur et l’embrayages sont des pédales plutôt précises grâce aux capteurs magnétiques et aux 14 et 10 bits de résolution sur PC et console respectivement. Leur course est assez longue et vous n’aurez aucun mal à les utiliser pour aller pied au plancher.  Pour le frein, la sensation de freinage est assez linéaire jusqu’à atteindre la butée, et là il n’y aura rien de plus, étant donné que vous aurez atteint le max du ressort. Il ne faut pas non plus oublier que le T3PM est un pédalier avec ressort et capteur magnétique, et non Load Cell. Le ressort est là juste pour vous fournir une résistance lorsque vous appuyez franchement sur la pédale de frein.

Aussi, je n’ai pas vraiment ressenti de zone morte au niveau des 3 pédales, ce qui doit être dû au fait que Thrustmaster utilise des capteurs magnétiques pour le T3PM, ce qui est, encore, une bonne chose.

 

Compatibilité

Le T3PM est un périphérique compatible à la fois avec les consoles et les PC, et avec toutes les bases de la série T de Thrustmaster. Cela vous laisse donc avec un large éventail de périphériques sim-racing, que ce soit en entrée ou en milieu de gamme.

Pour ce qui est des titres sim-racing, vous avez une floppé de jeux qui sont compatibles avec le T3PM. Pratiquement tous ceux disponibles sur le marché prendront en charge ce pédalier sans le moindre problème.

Thrustmaster T3PM

Rapport qualité-prix 

Le T3PM est vendu à 150 €, ce qui n’est pas trop cher à mon sens. Son placement sur le marché est parfait en plus : pile poil entre les pédaliers sans ressorts réglables et ceux en Load Cell d’entrée de gamme comme le CSL Pedals LC. L’avantage du T3PM par rapport à la concurrence, c’est que vous allez pouvoir l’utiliser sans cockpit étant donné qu’il est léger, ne demande pas beaucoup de force de freinage et est relativement pas trop cher.

Du coup, ce périphérique possède un très bon rapport qualité-prix, du moins en ce qui concerne les performances qu’il propose.

 

Mon verdict

Pour moi, le T3PM est un très bon choix pour les débutants en sim-racing, et voire même les amateurs qui sont à la recherche d’un produit pas cher, fiable et qui propose de bonnes sensations de conduite. Ce pédalier de Thrustmaster se place superbement bien sur le marché de périphériques sim-racing, et je le recommande vivement pour ceux ayant un budget limité.

Cependant, son principal défaut est qu’il ne fait pas le poids face à la concurrence en Direct Drive de Fanatec, surtout lorsqu’on sait qu’un CSL Pedals LC ne coûte que 50 € de plus. Si l’argent est plutôt short, alors optez pour le T3PM. Sinon, dirigez-vous vers un Load Cell.

Thrustmaster T3PM

Thrustmaster T3PM

Un bon pédalier d’entrée de gamme pour débuter

Notez cet article

Vous risquez également d’aimer…

Moza CRP : Testi ja arvostelu

Moza CRP : Testi ja arvostelu

Moza CRPAvantages Structure en alliage d’aluminium Excellente qualité de fabrication Load Cell sur le frein et...

0 kommenttia

Lähetä kommentti

Sähköpostiosoitettasi ei julkaista. Pakolliset kentät on merkitty *

Pin It on Pinterest

FANATEC-PAKETTEJA ALLE 400 €
This is default text for notification bar